Pourquoi manger cru ?

Manger cru, manger vrai.

Si vous êtes en train de lire cette page, c’est que vous vous posez des questions sur le contenu de votre assiette et vous avez raison! Alors, pourquoi manger cru ?

Découvrir l’alimentation crue et ses bienfaits, c’est un peu comme retourner aux sources de notre existence. « Manger cru » c’est « manger vrai » car la nature a prévue ce qu’il y a de mieux pour nous. C’est aussi synonyme de manger sain, et cela doit rester un plaisir quotidien pour notre palais. Voici les points principaux du « Manger vrai » :

  • Pas ou peu de cuisson au dessus de 45° .
  • Des fruits et des légumes bio de préférence
  • Des oléagineux
  • Des graines germées
  • Des algues
  • Des lactofermentations
  • Parfois quelques produits animaux

Si vous ajoutez à cela un rythme de sommeil  et de travail adapté, il y a fort à parier qu’une nouvelle vitalité s’installera chez vous. Notre corps a une capacité naturelle extraordinaire à se régénérer. Ce processus s’appelle la loi de l’homéostasie .

Loi de l’homéostasie

« TOUT SYSTÈME LAISSÉ À LUI-MÊME, EN L’ABSENCE DE PERTURBATIONS,REVIENT SPONTANÉMENT À L’ÉTAT D’ÉQUILIBRE AU TRAVERS D’UNE SÉRIE DE PROCESSUS RÉGULATEURS »

Claude Bernard 1866

Les enzymes

Afin de vous engager sereinement dans cette nouvelle aventure du manger cru, il est indispensable d’acquérir quelques bases. Il est trés intéressant de savoir par exemple ce qu’est une enzyme et son importance dans l’organisme.

Une enzyme, c’est une protéine qui permet l’activation ou l’accélération de réactions chimiques, elle joue un rôle indispensable dans toutes les fonctions de la mécanique humaine. Elles sont classifiées en deux catégories :

  • les enzymes endogènes produites par  notre corps.
  • Les enzymes exogènes  apportées de l’extérieur avec les aliments crus uniquement.

Manger cru c’est manger vivant en gardant  intact les principes actifs, enzymes, vitamines et minéraux qui sont partiellement ou totalement détruits par les processus de cuisson.

La leucocytose digestive :

Dès 1937, Kouchakoff pose la théorie de la dénaturation de l’alimentation par la cuisson entraînant une réaction immunitaire. Il montre un lien entre l’appauvrissement enzymatique de l’alimentation industrielle et les  maladies chroniques. Selon lui, l’alimentation crue n’entraîne pas de leucocytose digestive c’est à dire, pas de réponse immunitaire. Il affirme que la leucocytose digestive est un phénomène pathologique  qui fait le lit des maladies dégénératives.

Ce qu’il faut retenir pour ne pas déclencher de leucocytose:

  • Toujours commencer vos repas par du cru.
  • Composer ses apports quotidiens d’au moins 50% de cru .

Pourquoi mangez principalement cru ?

Le 100% manger cru, tout le temps, pour tout le monde, je dois vous l’avouer d’entrée de jeu, sous nos latitudes, je crois que c’est une douce utopie! Mon intention n’est pas de vous convertir au végétalisme cru, pur et dur, mais de vous amener à comprendre ce qui est bon pour la santé. L’ explosion des allergies en tout genre nous indique qu’il est temps de revenir à un peu de bon sens.

 

Comment revenir à une alimentation adaptée à nos besoins?

J’ai choisi l’alimentation crue car, à ce jour, c’est celle qui m’a apportée les meilleurs résultats. Est ce que cela signifie qu’il faut absolument tout manger cru ? Je ne le crois pas. Est ce que cela signifie qu’il ne faut plus jamais manger de viande, d’oeuf ou de fromage ? Je ne le crois pas non plus.

  • Je vous invite à revenir au « fait maison ».
  • Je suis sûre que nos repas doivent être composés majoritairement de légumes et de fruits de qualité en laissant une large part au cru.
  • Je suis convaincu que le gluten est une vrai cochonnerie.
  • Je ne suis pas contre l’idée de manger des produits animaux de qualité en quantité trés limitée.

Je suis flexivore à dominance crueMaintenant que le pavé est lancé, je vais vous aider à mettre plus de cru dans votre assiette. Parce que oui, il y a quand même de gros avantages à augmenter sa part de cru, que ce soit pour retrouver la santé, pour  bénéficier de tous les nutriments, pour gagner du temps ou retrouver de la simplicité, pour respecter la nature et dire stop à l’agro-alimentaire ou encore pour maigrir, chacun trouvera une bonne raison de s’y mettre.

Suite aux nombreux scandales alimentaires, nous ne pouvons plus ignorer l’impact du contenu de nos assiettes sur notre santé. La plupart des produits proposés dans les grandes surfaces sont bien loin de ressembler à de la nourriture vraie. Les cocktails d’additifs glissés dans toutes ces préparations, sont incontestablement liés à l’explosion des maladies dégénératives. C’est pour toutes ces raisons qu’un mouvement de retour aux sources est en train d’émerger et je suis trés heureuse de pouvoir vous inspirer sur ce chemin.

Faut-il manger tout bio ?

pourquoi manger cru

Tous conscients de l’impact des traitements chimiques et autres additifs sur notre état de santé, il me semble  important de privilégier au maximum les produits bio. Mais ne soyez pas bloqués si votre budget ne vous le permet pas. Vous pouvez trouvez des producteurs locaux qui, sans être estampillés AB produisent de façon respectable. En théorie, il est préférable de s’approvisionner en produits mûrs, de saison et en circuits courts . Mais là encore n’en faites pas une religion !

La première chose à mettre en place, c’est d’arrêter de nuire en supprimant les produits transformés par l’agro-alimentaire. Il  y a donc urgence à se remettre au « fait maison ». En suite, à chacun son rythme pour éliminer le gluten, diminuer sa consommation de viande, de produits laitiers et augmenter sa part de fruits et légumes frais.

Manger cru est il à la portée de tout le monde ?

Je n’aime pas dire que  « manger cru » soit élitiste, mais entre nous, c’est un peu vrai ! Oui, manger tout BIO et MUR toute l’année, pour une famille avec ou sans enfants, c’est un budget, il ne faut pas se le cacher. Alors tout cru, tout bio, pour tout le monde, cela peut être parfois un peu compliqué.

Côté digestion, selon d’où vous arrivez, cela peut déménager au niveau intestinal. Il y aura quelques précautions à prendre pour les intestins irritables en commençant par intégrer des jus de fruits et de légumes quotidiennement, cela permettra l’adaptation progressive de votre biot intestinal.

La CRUsine

La crusine, c’est l’art de préparer des plats constitués de fruits, de légumes , d’oléagineux  à l’état brut. Pour cela nous disposons de techniques de découpes, de marinades, de fermentations, de déshydratation  .

Si j’ai fait de la crusine ma spécialité, je ne rejette pas pour autant la cuisson. Vous lirez ou entendrez que nous sommes les seuls sur cette planète à cuire nos aliments…..et alors? Nous sommes aussi les seuls à nous habiller et vous en conviendrez, lorsqu’il fait trés froid, c’est bien appréciable. Je ne jette donc pas la pierre à la cuisson, elle nous rendra encore bien des services. Nous allons crusiner ensemble mais pas que…

 

Est-ce compliqué à réaliser ?

Crusiner n’est pas compliqué,  il faut juste intégrer de nouveaux repères et c’est là que mon aide va vous sembler précieuse. On peut débuter avec peu de matériel, un bon couteau et une planche à découper ensuite, je me ferai un plaisir de vous guider dans le choix de vos appareils. En suivant mes conseils, vous allez trés vite intégrer les bases de la crusine car ma spécialité ce sont les recettes crues, simples et délicieuses  et mon objectif, celui de vous aider au quotidien à les réaliser. Je vous emmènerai parfois explorer des recettes ni vraiment crues, ni vraiment cuites.

Vos cellules vous remercieront tous les jours de leur donner enfin un bon carburant.

En résumé :

  • La nature a prévu ce qu’il y a de mieux pour nous, des fruits et des légumes
  • Augmentez votre part quotidienne de cru n’engendrera que des points positifs
  • La crusine n’est pas compliquée, je suis là pour vous aider
  • Qui veut aller loin sur le chemin de la régénération, ne tombe pas dans l’extrémisme !

Le materiel

Un bon couteau et une planche feront l’affaire pour commencer. Un spiraliseur ou une mandoline pour détailler spaghetti, tagliatelles, pommes, choux….Un extracteur de jus, pour les  intestins fragiles, permettra d’extraire les fibres contenues dans les végétaux, afin de bénéficier pleinement de leur apport nutritionnel . Un robot à lame S sera trés utile pour préparer des semoules ou des pâtés,  il fait en général déjà parti de votre équipement cuisine. Un blender puissant vous aidera à réaliser des potages veloutés et des crèmes à base d’oléagineux. Un déshydrateur apportera une touche de craquant, pour réaliser des fonds de tarte, des crackers, des cuirs de fruits tout en préservant leur intégrité nutritionnelle.

 

Les cours en ligne et les stages pratiques sont une excellente occasion de découvrir ce matériel avant de prendre votre décision d’achat.

Cilou.

 

C’est au travers de mes cours vidéos et de mes ateliers pratiques que je partage avec vous mes années d’expériences. Mes astuces et mes tours de mains  vous feront gagner un temps précieux et vous permettront d’intégrer la crusine au quotidien. Vous apprendrez à vous organiser et à élaborer des menus qui satisferont  petits et grands. Ma crusine s’adresse aussi à toutes les personnes allergiques ou intolérantes au lactose, au gluten ou au soja.

Après avoir passé de longues périodes à manger exclusivement cru (depuis 2012 ), j’ai un peu modéré mon ardeur pour diverses raisons que je partage dans le cadre de mes stages pratiques. Le nombre incroyable de retours d’expériences que j’ai pu récolter au cours de ces années passées dans le milieu crudivore, vous aideront à éviter certaines erreurs. Je me laisse même la porte ouverte à vous soumettre de temps en temps quelques recettes cuites à la vapeur douce ou sautées à la plancha !

Je suis trés heureuse de contribuer  au retour des fruits et légumes dans votre assiette. N’hésitez pas à  visiter mon blog et posez vos questions sous les articles, j’y répondrai personnellement.

Newsletter. Ne loupez rien, je partage ma passion.
Vous recevrez en cadeaux mon Ebook Les 10 secrets de CRUsine Académie.