Les bases de l’alimentation vivante

Les bases de l’alimentation vivante

Cette alimentation apporte un message d’espoir face aux dérives alimentaires. Elle permet vraiment de répondre à tous nos besoin vitaux. C’est aussi un engagement pour le futur de notre planète et celui de nos enfants.

Le principe de l’alimentation vivante est de consommer des produits non dénaturés ou non transformés par la cuisson. Cette alimentation se compose généralement de fruits, de légumes, de graines, d’algues, de noix et de peu ou pas d’ingrédients animaux.

 

Commencer par les jus

D’une manière générale, on ouvre les portes de cette alimentation avec les jus de légumes et de fruits. C’est une source facile et agréable d’apports nutritifs  de qualité. Les personnes ayant essayés de basculer dans cette alimentation sans passer par les jus ont parfois rencontré quelques problèmes intestinaux dus à la présence des fibres et à l’état préalablement irrité de leur colon.

Une fois la phase de reconstruction des parois intestinales dépassée, la composition essentiellement crue de vos repas vous permettra de maintenir une bonne vitalité.

 

Manger cru = plus de vitalité

Au début, on mange beaucoup. En effet, l’habitude que l’on a prise de se remplir d’ingrédients nutritivement vides invitait notre organisme à toujours en réclamer plus. Très vite nous redécouvrons ce sentiment de satiété que seul les aliments bruts procurent. L’information de satisfaction est transmise dans un langage reconnu par nos cellules.

 

Manger bio

Aujourd’hui on peut pratiquement tout remplacer par des ingrédients crus, le seul bémol, c’est d’arriver à se procurer des ingrédients de qualité,  de préférence bio et surtout mûrs! Une fois que vous aurez trouvé les bonnes adresses dans votre région, de bonnes recettes feront le reste.

 

Se former

Vous découvrirez de judicieux mélanges qui raviront vos papilles et vous aurez surement envie d’aller plus loin. Pour réaliser certaines préparations nous utilisons un matériel spécifique qui nous facilite la tâche. Un blender puissant est vivement conseillé, un extracteur de jus puis un déshydrateur feront partie du matériel de base. Il est indispensable de réapprendre certaines bases car la crusine a ses astuces et ses techniques .

Se former

les stages pratiques

S’informer

les aliments ultra-transformés nous tuent

in consectetur lectus dapibus Aenean at luctus